Retour page précédente
 
Jean-Gabriel Perboyre
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_19960602_perboyre_fr.html
 

Saint Jean-Gabriel Perboyre, Lazariste, Martyr en Chinehttp://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_19960602_perboyre_fr.html 

Saint Jean-Gabriel Perboyre, Lazariste, Martyr en Chine

Saint Jean-Gabriel Perboyre, Lazariste, Martyr en Chine

Saint Jean-Gabriel Perboyre, Lazariste, Martyr en Chine

46170-Église de Pechpeyroux  Vitrail représentant Jean-Gabriel Perboyre  Naissance 6 janvier 1802 au Puech commune de Montgesty, Lot - Décès le 11 septembre 1840 (à 38 ans) en Chine, est un prêtre lazariste, martyrisé en Chine au XIXe siècle. Nationalité Française Vénéré à La Chapelle Saint-Vincent-de-Paul de Paris - Déclaré vénérable dès 1843 par le Pape Grégoire XVI - Béatifié le 10 novembre 1889 par le Pape Léon XIII - Canonisé le 2 juin 1996 par le Pape Jean-Paul II. Vénéré par l'Église catholique romaine - Fête 11 septembre
eglise de pechpeyroux 46170

Église de Pechpeyroux - Église Saint-Pierre-ès-Liens

Vitrail représentant Jean-Gabriel Perboyre

Naissance 6 janvier 1802 au Puech commune de Montgesty, Lot - Décès le 11 septembre 1840 (à 38 ans) en Chine, est un prêtre lazariste, martyrisé en Chine au XIXe siècle. Nationalité Française Vénéré à La Chapelle Saint-Vincent-de-Paul de Paris - Un des catéchistes ayant soudoyé les gardes, le corps du martyr a pu être inhumé en terre chrétienne à côté de saint François-Régis Clet, martyrisé vingt ans auparavant. Les P. Joseph Gabet et Evariste Huc* passent Plus tard, vingt ans après sa mort, sa dépouille est transférée à Paris, à la maison mère des lazaristes - Déclaré vénérable dès 1843 par le Pape Grégoire XVI - Béatifié le 10 novembre 1889 par le Pape Léon XIII - Canonisé le 2 juin 1996 par le Pape Jean-Paul II. Vénéré par l'Église catholique romaine - Fête 11 septembre.

*Évariste Huc, qui sera en 1846 avec Joseph Gabet le premier missionnaire à parvenir à Lhassa, célèbre sa première messe en Chine revêtu de la chasuble du Père Perboyre, rapportée à Macao.

Retour page précédente
 
HAUT DE PAGE